Skip Navigation
 

Meilleurs ventes

  1. Le mal des montagnes.19.95

Livres»Autres

Everest, Rêve ou destin ?

Panier

Quantité:
Mon panier
Prix:19.95$
ImprimerImprimer la page du produit plus de photosplus de photos

À l’âge de cinq ans, Maxime Jean fait un dessin représentant une montagne avec un grimpeur. Son institutrice y ajoute le mot « escalade » et une date : « 16 mai 1974 ». Est-ce un hasard ou un acte inconscient de l’esprit si 30 ans après, jour pour jour, il atteint le sommet du mont Everest le 16 mai 2004?

« Quand j’ai réalisé la chose, ça m’a frappé comme une avalanche en plein corps. Ce n’était pas juste une lubie ou un rêve de petit gars inspiré d’une bande dessinée. Cette conquête était prédestinée et me confirme ce que j’ai toujours pensé : nous sommes tous voués à réaliser quelque chose dans la vie, et nous pouvons influencer ce destin par nos actes et nos choix. Enfant, j’étais convaincu que j’irais sur l’Everest un jour, ce n’était qu’une question de temps. »

 

Ancien banquier qui a abandonné les chiffres au profit de sa passion pour la montagne, Maxime Jean nous fait vivre toutes les étapes d’une grande expédition himalayenne. Ponctuée de joies intenses et de déceptions profondes, la route qui mène au sommet est rarement facile mais toujours gratifiante. En plus de décrire les étapes clés du camp de base jusqu’au sommet de l’Everest à 8850 mètres, ce récit aborde les négociations avec les partenaires financiers, les situations de crise avec les compagnons de cordée, la confrontation avec la mort, mais aussi les liens de confiance et d’intimité vécus avec les Sherpas. Un livre qui rend aussi hommage à une équipe fantastique intimement impliquée dans cette réussite.

 

 

Né en 1968 à Québec, Maxime Jean a touché le sommet de l’Everest le 16 mai 2004 en compagnie de Mario Dutil et de Claude St-Hilaire. En 2005, il est à 200 mètres du sommet du Cho-Oyu (Tibet) lorsqu’il décide d’arrêter son ascension pour secourir son compagnon de cordée Thile Nuru Sherpa victime d’un oedème pulmonaire. Il a tenté l’ascension du K2 (Pakistan) en 2006, atteint le Nang-Kharga et réalisé plusieurs ascensions dans l'Ouest canadien. Il a aussi effectué une traversée en voilier de l’Atlantique en 2002.

Plus de photos et de fichiers